Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 18:58
Retrouvez ci-dessous la copie de la réponse du Parti Socialiste, que nous avons par mail le 10 mars (le courrier postal est annoncé) : La réponse d'Europe Ecologie (en pdf)

et en clair :

Madame la Présidente,

Vous avez bien voulu nous solliciter sur la problématique de la pollution de l’air autour
du périphérique, et nous vous en remercions.
Le périphérique expose en effet les riverains et usagers à des niveaux d’exposition de
pollution de l’air inédits. C’est une menace discrète que pèse autour des grandes voies de
circulation. Une étude a été menée sur le sujet par Airparif, et dont Jean-Félix Bernard,
conseiller régional Vert, administrateur d’Airparif, ancien Président du Conseil national de l’air,
était le Président du comité de pilotage. Les résultats de l’étude ont montré que les risques
sanitaires qui se dégageaient dépassaient ce que l’on pouvait craindre.
Une autre pollution, également insidieuse, est la pollution sonore. Les nuisances
sonores, première source de nuisances identifiée par les Franciliens, provoquent stress,
insomnies, maux de tête et difficultés de concentration. Bruitparif, organisme de mesure du
bruit en Ile-de-France, a conduit une étude à la demande de son Président Pascal Marotte,
conseiller régional Vert, une étude sur le bruit autour du périphérique. Là encore, l’étude a
montré qu’il était urgent d’intervenir pour des raisons de santé publique.
Face à ce constat, que faire ? Nous souhaitons d’abord réduire en amont le trafic
automobile. Nous considérons qu’en raison de la hausse à long terme du coût du baril, nous
devrons inventer une nouvelle mobilité. Nous voulons donc renforcer considérablement les
transports en commun, notamment par un emprunt immédiat de 500 millions d’euros pour
accélérer la rénovation du matériel roulant, mais également grâce à des lignes de bus express à
haut niveau de service, qui emprunteront les grandes voies de circulation. Nous souhaitons par
ailleurs rapprocher habitat et emploi, afin de réduire les distances parcourues. Nous créerons
300 centres de télétravail à proximité des gares, qui pourront concerner à terme 300 000
Franciliens et Franciliennes en activité.
Pour répondre de manière directe et immédiate aux nuisances sonores et à la pollution
de l’air produite par le périphérique, nous proposons la création d’un « service d’ambulances
vertes », qui sera composé d’experts de la pollution intérieure et émettront des diagnostics et
des recommandations aux sociétés à proximité. Nous souhaitons également mettre en place des
murs anti-bruits, chaque fois que c’est possible.
Réduire les nuisances doit également passer par :
- une vitesse limitée, en particulier la nuit ;
- un nombre de camions limité, notamment par le soutien au trafic fluvial, au ferroutage
et par la taxation poids-lourds ;
- des voies réservées pour le covoiturage, les bus, les taxis.
Comme vous le savez, les écologistes sont depuis longtemps mobilisés sur la question
de la pollution atmosphérique, conscients de l’urgence à agir en ce domaine. Vous pouvez avoir
confiance dans la détermination dont nous ferons preuve pour agir sur cette question.

Je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, mes salutations distinguées.
Cécile Duflot
Europe Ecologie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pietri 11/03/2010 20:07


Juste une précision, le péage urbain ne fait pas partie du train de mesures pour que la circulation soit fluidifiée et rapide sur le Périph...
alors Cécile, avez-vous peur des urnes et des automobilistes ?


Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !