Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 18:59
Retrouvez ci-dessous la copie de la réponse du Parti Socialiste, que nous avons par mail le 10 mars (le courrier postal est annoncé) : La réponse du Parti Socialiste  (en pdf)

en image :

   ps2.PNGPS1














et en clair :

Madame la Présidente,

Comme vous le savez, l’Ile-de-France est une des toutes premières régions métropoles
d’Europe. Réussir la transition écologique afin de faire de notre belle région le première
Écorégion européenne est un objectif qui m’est cher. En Ile-de-France, trop de territoires
cumulent des inégalités environnementales (difficultés d'accès à l'eau potable, nuisances
sonores ou paysagères, mauvaise isolation des habitats sociaux, mauvaise qualité de l'air,
manque d'espaces verts, zones inondables et territoires dits " Seveso"). Depuis 1998, le
Conseil régional aide les collectivités à traiter ces problèmes en fonction de dispositifs
sectoriels: AIRPARIF, BRUITPARIF, maîtrise de l'énergie, Schémas d'aménagement et de
gestion des eaux. Il est aujourd'hui nécessaire de traiter ces désordres écologiques dans le
cadre d'un seul dispositif territorialisé.
La qualité de l’air constitue un enjeu majeur de santé publique, j’ai beaucoup oeuvré
ces dernières années en faveur de l’amélioration de la qualité de l’air, avec notamment le
PRQA (plan régional pour la qualité de l'air) et la création d’AIRPARIF, un observatoire qui
nous aide à mieux cerner les enjeux de la qualité et de l’air en région Ile-de-France. Dans mon
projet, je souhaite mener plus loin « la révolution écologique ». Je continuerai donc mes
actions en faveur de la qualité de l’air. Je propose ainsi de mettre en place une carte
francilienne de cumul des inégalités écologiques, en superposant les cartes du bruit, de l'air,
de l'eau notamment. Elle permettrait de repérer ces Territoires Ecologiquement Prioritaires
qui pourraient alors bénéficier d'un dispositif régional spécifique. Une fois ces territoires
définis, un contrat entre la Région et les collectivités concernées pourrait être signé. Il
s'agirait, après avoir dressé un diagnostic partagé (Région, collectivités, population), de
préciser les urgences et les mesures à prendre en fonction d'un certain nombre d'indicateurs
qui caractériseraient un Territoire Ecologiquement Viable. Dans le cadre d'un contrat
pluriannuel, la Région et le territoire s'accorderaient pour respecter les critères définis comme
non atteints dans le diagnostic.
Pour prévenir les risques de la pollution sur la santé des franciliens, Le service
régional santé/environnement permettra d'élaborer des études de risques et des expertises
Au côté des 11 millions de franciliens
locales à domicile ou en entreprise sur la qualité de l'air intérieur (peintures et matériaux), le
bruit, l'amiante, le plomb, les ondes électromagnétiques, etc. Un premier Plan régional santéenvironnement
d'Ile-de-France (PRSE1) a permis des avancées significatives dans différents
domaines (prévention de la légionellose, réduction des émissions de rejets polluants,
prévention du saturnisme, lutte contre l'insalubrité, etc.). Le groupe régional santéenvironnement
GRSE, composé d'une large variété d'acteurs en matière de santéenvironnement
(institutionnels, élus, associations, patients, consommateurs, entreprises,
salariés, etc.) sera chargé d'élaborer le second plan régional santé-environnement (PRSE2).
En espérant que ces précisons auront à répondues à vos interrogations sur mon projet en
faveur de la qualité de l’air.

Cordialement,
Jean-Paul Huchon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !