Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 16:49

Le Syndicat Mixte des Transport en Commun de Grenoble et ses partenaires viennent de présenter les résultats d’une enquête sur les déplacements des ménages. Des évolutions très encourageantes sont observées depuis 2002, ce qui montre que les politiques menées en faveur de l’alternative à la voiture particulière portent leur fruit.

Les premiers résultats de l’enquête 2010 montrent que les politiques menées en faveur de l’alternative à la voiture particulière portent leur fruit sur l’ensemble des territoires concernés. Entre 2002 et 2010, la part de l’usage des transports en commun a augmenté de 19%. C’est l’augmentation la plus forte avec la pratique du vélo qui augmente de 33%. La marche à pied, en croissance légère, atteint une part de 25% des déplacements. Entretemps, la voiture est désormais utilisée pour moins d’un déplacement sur deux dans l’agglomération, avec une part de 46%, en baisse de 6%.

 

Tout cela dans un contexte d’augmentation de la population (+6%), mais de diminution de la mobilité globale (-7%), comparable à ce qui est observé dans plusieurs grandes agglomérations depuis 5 ans.

 

Après un long travail de terrain, la compilation et l’analyse des données, l’Enquête Ménages-Déplacements dévoile en cette fin d’année 2010 ses premiers résultats. L’enseignement principal à tirer de ces premiers résultats est bien là : les politiques menées en faveur de l’alternative à la voiture particulière portent leur fruit sur l’ensemble des territoires concernés.


index-copie-1.jpegLe SMTC salue l’ensemble des partenaires institutionnels qui ont permis de mener à bien cette opération de grande ampleur, mais également les prestataires techniques qui en ont assuré la mise en oeuvre concrète, les acteurs des 354 communes sur lesquelles elle s’est déroulée et surtout les milliers d’habitants qui ont accepté d’y participer. C’est grâce à cette implication sans faille que cette enquête a pu être réalisée. Elle va maintenant permettre d’éclairer les décisions que nous devrons prendre, avec cette volonté commune et réaffirmée de coordination entre les territoires de la grande région urbaine grenobloise.

Les premiers résultats

18 semaines d’enquête ont été nécessaires pour interroger 7600 ménages sur leurs déplacements. Les ménages interviewés constituent un échantillon représentatif de la population. Pour chaque ménage, toutes les personnes de plus de 5 ans sont interrogées à leur domicile sur leurs déplacements de la veille. L’ensemble des modes de transports est étudié. L’Enquête Ménages Déplacements permet ainsi d'avoir une "photographie" des déplacementlis réalisés par les habitants d'un périmètre donné, un jour moyen de semaine. En 30 ans, plus de 70 enquêtes ont été réalisées dans près de 40 agglomérations françaises.


En chiffres
354 communes concernées
30 structures intercommunales
800 000 habitants
7 600 ménages enquêtés
18 semaines d'enquête
200 enquêteurs
3,6 déplacements quotidiens par habitant (-7% par rapport à 2002)
1,723 millions en voiture (59% des déplacements, -6% par rapport à 2002)
331 000 en transports collectifs (11% des déplacements, +19% par rapport à 2002 )
73 000 en vélo (3% des déplacements, +33% par rapport à 2002)
723 000 à pied (25% des déplacements, +2% par rapport à 2002)
49 000 avec d’autres modes (2% des déplacements, -2% par rapport à 2002)

Des résultats en faveur des transports en commun

Les premiers résultats montrent que les politiques menées en faveur de l’alternative à la voiture particulière portent leur fruit sur l’ensemble des territoires du périmètre de l’EMD. Entre 2002 et 2010, la part de l’usage des transports en commun a augmenté de 19%. C’est l’augmentation la plus forte avec la pratique du vélo qui augmente de 33%.
L’usage de la voiture est en forte baisse. La marche à pied est en légère diminution. Si la mobilité en marche à pied des habitants de l’agglomération grenobloise diminue de 5%, en revanche, les habitants du reste du territoire ont augmenté leur usage de la marche de 3%.

 

Article issus du site du syndicat mixte des transports de l'agglomération grenobloise.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !