Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 17:16

Par Thomas SINIECKI D'Autonews.fr | Jeudi 29 Juillet 2010, article original ici 

 

pot d'EL’air respiré par les Français n’est pas bon et les véhicules n'y sont pas pour rien. A l’occasion du bilan annuel de la qualité de l’air, la secrétaire d’Etat à l’Ecologie Chantal Jouanno a réagi timidement en présentant un « plan particules ». Le volet concernant les transports invite les villes volontaires à mettre en place des zones tests, dont l’accès sera interdit aux véhicules les plus polluants.

Le bilan annuel de la qualité de l’air a parlé et les véhicules en prennent encore pour leur grade. La secrétaire d’Etat à l’Ecologie Chantal Jouanno a donc décidé d’agir en présentant un « plan particules », qui permettra notamment de mettre en place des zones d’action prioritaires pour l’air (Zapa) dans certaines portions des villes qui le souhaitent. Une demi-mesure donc, basée sur le volontariat (au moins dans un premier temps) sans répression pure et dure.


Objectif 30% de particules en moins

La délimitation de ces Zapa devrait s’appuyer sur un appel à projets de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), lancé le 1er juillet en direction des agglomérations de plus de 100 000 habitants ou d’autres concernées par les pics de pollution. Dans les villes européennes qui ont déjà adopté ce système, comme Francfort par exemple, le taux de particules a été diminué de 30%.

La sonnette d’alarme mérite en tout cas d’être tirée, puisque la différence de pollution due aux transports est énorme entre les zones rurales et les grandes agglomérations. Alors que seulement 14% de la pollution est imputée aux véhicules pour l’ensemble du territoire, la proportion atteint parfois les 70% en agglomération. Chantal Jouanno a confirmé à l’occasion de ce bilan annuel que les villes volontaires bénéficieront d’une aide de l’Etat et de l’Ademe pour établir ces fameuses Zapa.


Pastille verte, le serpent de mer

pastille-verte.jpgCar la définition de ces zones reste encore très floue. Selon l’endroit, les accès pourraient être plus ou moins restrictifs, même si les camions et les voitures les plus anciennes seront logiquement visés en premier lieu. Les véhicules qui n’étaient pas éligibles à la pastille verte, au moment de sa mise en place en 1998, pourraient ainsi accompagner les poids lourds dans ce programme d’interdiction.

Mais les belles intentions ne suffiront probablement pas, et le manque de décisions fermes a de quoi laisser perplexe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !