Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:52

article original ici

  20 minutes, paru le 19.07.10, Audrey Chauvet


Alors que la chaleur s’abat sur la France et qu’un dépassement du premier seuil d’alerte pour l’ozone est prévu ce mardi en Ile-de-France, une étude menée par une équipe de l’université de Séoul établit un lien entre le taux de particules dans l’air et le risque de suicides.

Selon cette étude, rapportée dans The New Scientist, le risque de suicide est de 9% plus élevé dans les deux jours suivant un pic de pollution par rapport à un jour à faible taux de PM-10, les particules de moins de 10 microns.

 

19% de suicides en plus pour les personnes déjà malades

Les chercheurs coréens ont étudié la corrélation entre 4.000 suicides dans sept villes coréennes et le taux de particules en suspension dans l’air. Les deux jours suivant les pics de pollution seraient les plus meurtriers, essentiellement pour les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires déjà liées à la pollution: le taux de suicide augmenterait de 19% par rapport aux jours «normaux» pour ces personnes.

Auparavant, une étude menée par des scientifiques taïwanais avait démontré que les personnes souffrant d’asthme lié à la pollution avaient deux fois plus de risques de se suicider que les personnes ne souffrant d’aucune affection respiratoire. 

Détresse psychologique et inflammations nerveuses

suicide.jpgDerrière ces statistiques, les effets respectifs des maladies et de la pollution restent à établir. Les liens entre maladies respiratoires et santé mentale commencent juste à être étudiés. En 2009, une équipe américaine du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies d’Atlanta a révélé que 7,5% des personnes souffrant d’asthme aux Etats-Unis déclarent souffrir de détresse psychologique, contre seulement 3% de la population totale.

Lorsqu’un pic de pollution aggrave la maladie, les personnes psychologiquement affaiblies peuvent alors commettre l’irréparable. Le professeur Chang Soo Kim, qui a dirigé l’étude coréenne, formule également l’hypothèse d’inflammations nerveuses causées par les particules PM-10. 

Pas d’alerte en France

Ces particules, générées par les véhicules mais également les centrales thermiques et de nombreuses industries, font l’objet en France d’un suivi par le système Prev’Air et Airparif.

Pas d’inquiétude pour les prochains jours en région parisienne: la valeur limite de 50 µg/m3 en moyenne par jour ne devrait pas être dépassée. Le seuil d’alerte, de 125 µg/m3, n’a pas été atteint depuis le 11 janvier 2009, où la concentration en PM-10 est montée à 192 µg/m3 sur l’autoroute A1, à Saint-Denis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !