Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 17:29

Le Figaro

Par Isabelle de Foucaud
26/02/2011 - Article original ici.

La vitesse maximum autorisée passera de 120 km/h à 110 km/h sur les autoroutes en Espagne, dans le cadre du plan d'économie d'énergie annoncé par le gouvernement.  

Tel est le montant annuel dévoilé par le quotidien espagnol, El Pais, ce samedi pour permettre au pays de faire face à la flambée du cours du baril. Vendredi, Madrid a annoncé des mesures de réduction de la vitesse sur les autoroutes.

p-rip-1128.JPGA partir du 7 mars, les Espagnols devront lever le pied sur l'autoroute. La vitesse maximum autorisée passera alors de 120 km/h à 110 km/h. Cette mesure fait partie d'un plan annoncé par le gouvernement espagnol ce vendredi, afin de contrer la hausse des prix du pétrole liée à la révolution en Libye. Parmi les autres mesures d'économie d'énergie, le prix des billets de train pour les courtes distances diminuera de 5% et la proportion des biocarburants sur le marché sera portée de 5,8% à 7%. Selon les médias espagnols, ces mesures devraient permettre au pays de réduire de 1,4 milliard d'euros sa consommation annuelle de pétrole.

«Notre objectif est d'économiser du pétrole et du gaz et de réduire notre facture énergétique, qui a augmenté ces derniers jours et dont nous ne prévoyons pas de baisse», a déclaré le vice-président du gouvernement, Alfredo Perez Rubalcaba, à la sortie du Conseil des ministres. De son côté, Miguel Sebastián, le ministre espagnol de l'Industrie, avait prévenu jeudi qu'une hausse de 10 euros du prix du baril de pétrole alourdissait la facture énergétique du pays de 6 milliards d'euros. Or, en séance hier, le baril de brent avait frôlé les 120 dollars, explosant de plus de 10 dollars. Ce vendredi, le baril de ce pétrole coté à Londres embrasse toujours les 110 dollars.

Cette situation «pose des problèmes graves qui pèsent sur notre économie», a déploré Alfredo Perez Rubalcaba. Des sources gouvernementales n'ont d'ailleurs pas exclu une hausse généralisée des prix du carburant, du gaz et des transports publics. Ces mesures permettront une réduction de la consommation d'essence de 15% et de gasoil de 11%, a indiqué le vice-président du gouvernement. Il a d'ores et déjà précisé que d'autres mesures seraient annoncées la semaine prochaine, dont une limitation de l'éclairage public et des économies d'énergie dans les administrations.

 

13% du pétrole importé vient de Libye

Quelque 35,4% des importations de pétrole de l'Espagne proviennent d'Afrique, dont 13% de Libye. Dans le contexte actuel, «nous ne pouvons faire autre chose qu'économiser l'énergie», avait averti le ministre de l'Industrie. Selon le journal espagnol La Razon, le plan d'économie d'énergie du gouvernement espagnol se décline en 31 mesures, d'un coût total estimé à 245 millions d'euros, et s'articule autour de quatre grands axes, dont le transport et le bâtiment. Son objectif principal est de réduire la consommation énergétique dans le pays de 44 millions de barils de pétrole, soit 10% des importations annuelles de l'Espagne.

Plusieurs compagnies pétrolières, dont le groupe espagnol Repsol, ont annoncé ces derniers jours un ralentissement voire une suspension de leur activité en Libye. Repsol a ainsi annoncé jeudi qu'il maintenait la moitié de ses activités dans ce pays. La production du groupe dans le pays, qui est habituellement de 360.000 barils de pétrole par jour (soit près de 20% de la production libyenne, évaluée entre 1,5 et 1,8 million de barils par jour), est ainsi passée à 160.000 barils, selon un porte-parole du groupe. Alfredo Perez Rubalcaba a cependant exclu que l'Espagne puise pour le moment dans ses réserves stratégiques de brut.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !