Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 21:42

A l’occasion des XXIIème Rencontres Nationales du Transport Public Signature d’un accord-cadre entre l’ADEME et le Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART)


L’ADEME et le GART sur la route de la mobilité durable La réalisation des objectifs fixés par le Grenelle Environnement en matière de mobilité durable passe par la mobilisation de tous les acteurs du transport (transport de personnes voyageurs, transport de marchandises). En tant qu’autorités organisatrices de transports en milieu urbain, mais également en tant que gestionnaires d’établissements et de flottes, les collectivités sont directement concernées.
Afin de les accompagner, l’ADEME et le GART renforcent leur collaboration avec la signature d’un accord-cadre dont l’objectif est d’améliorer la connaissance sur les transports urbains et les alternatives à l’usage individuel de la voiture particulière et de favoriser la mise en œuvre de politiques de déplacements durables.

40% de la consommation d’énergie du secteur des transports se fait en zone urbaine ou périurbaine. La part de la voiture particulière est prépondérante : 62% contre 4% pour les transports collectifs. Il est donc nécessaire d’agir sur les trafics urbains pour réguler leur croissance.

Partenaires des collectivités dans la mise en œuvre de leurs politiques de déplacements, l’ADEME et le GART collaborent depuis plusieurs années en menant des travaux conjoints de recensements nationaux (PDE, écomobilité scolaire) et de réflexion sur l’optimisation des déplacements ainsi que des actions de communication (Journées Bus Propres par exemple).

L’accord cadre signé le 26 novembre vise à formaliser et renforcer cette collaboration afin d’accompagner les acteurs publics dans la mise en œuvre de politiques de déplacements durables. 7 domaines de coopération sont concernés :

  • La logistique urbaine et le transport de marchandises en ville
  • Les services de mobilité durable innovants
  • La prise en compte de la mobilité dans les villes et territoires durables
  • L’évaluation des filières technologiques et proposition d’étiquetage
  • La participation aux travaux de l’observatoire Energie Environnement des Transports
  • Le management de la mobilité (maîtrise de la demande de déplacement)
  • La communication

Pour chacun de ces domaines, l’ADEME accompagnera le GART dans ses actions en lui apportant notamment des informations et des outils sur l’impact énergétique et environnemental des transports urbains et en lui accordant son concours financier pour certains projets. De son côté, le GART s’engage à activer son réseau d’adhérents auprès duquel il relaiera les projets et enquêtes lancés par les deux parties.

Cette collaboration permettra :

  • La mise en œuvre et l’approfondissement de travaux de recherche (programme national marchandises en ville, évaluation de l’impact carbone des projets de transports collectifs en site propre…)
  • La valorisation des bonnes pratiques menées dans les collectivités ;
  • La mise en commun et la valorisation des résultats d’expérimentations (organisations logistiques urbaines performantes, management de la mobilité, alternatives à la voiture particulière, etc.) ;
  • L’accompagnement des collectivités locales et autorités organisatrices de transports urbains (mise à disposition d’outils d’aide à la décision, guides) ; • La réalisation de différents supports de communication à destination des collectivités et autorités organisatrices de transport (outils pédagogiques sur la mobilité durable) ;

Au-delà de la signature de cet accord, l’ADEME mène d’autres réflexions et actions sur l’organisation des transports. Celles-ci s’articulent autour de trois principaux thèmes et ont pour vocation de susciter des changements de comportements sur les déplacements de voyageurs et de transport marchandises :

  • Le management de la mobilité privilégiant des dispositifs tels que l’éco-mobilité scolaire et les conseils en mobilité.
  • Les alternatives à l’usage individuel de la voiture particulière : covoiturage, auto partage, transports en commun...
  • Le transport de marchandises en ville axé sur une meilleure organisation de la distribution des marchandises en ville.

Ces engagements visent l’optimisation des déplacements et l’amélioration de leur impact environnemental.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !