Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 18:11

La commune de Segonzac est la première de France à devenir capitale de la lenteur de par son adhésion au mouvement Cittaslow . 


Cittaslow est un mouvement international de « villes lentes », dont le symbole est l'escargot.  Ce mouvement est né en Italie en 1999 et promeut une gestion municipale notamment centrée sur la qualité de vie, l'économie de proximité et le respect du paysage, selon une charte de 70 obligations. 140 villes de 21 pays dans le monde entier ont déjà adhéré à cette charte.

_bases_t_583_1949_3418_jpg.150.150.1286545861.pngSegonzac entreprend un certain nombre d'actions dignes d'une « ville lente » telles que l'ouverture d'un parc public, le retour de petits commerces, la réhabilitation de ruelles piétonnes et cyclables, et la création de jardins partagés, entre autres. La commune Segonzac, qui compte 2 300 habitants, travaille maintenant avec la direction de Cittaslow pour enrôler d'autres communes françaises afin de constituer un réseau français de « villes lentes ».

En 1986, Carlo Petrini fondait l'association “Slowfood”, pour promouvoir une nourriture respectueuse de la biodiversité et des traditions locales. Association soeur de “Slowfood”, “Cittaslow” étend cette philosophie à toutes les facettes de la vie en société. Les villes qui souscrivent à cette action s'engagent à promouvoir un rythme de vie plus lent, inspiré des habitudes des communautés rurales. Il s'agit de permettre aux citoyens de profiter de façon simple et agréable de leur propre ville. Les municipalités “Cittaslow” veulent mettre en valeur leur environnement, leur patrimoine bâti ou leurs traditions culinaires. Elles favorisent les contacts directs entre les citoyens, entre les habitants et les touristes, entre les producteurs et les consommateurs.

 

Le mouvement a débuté en Italie, où il s'est étendu à une cinquantaine de villes, mais il est désormais actif sur le plan international. Les municipalités intéressées doivent souscrire à une charte qui comporte 6 axes d'action : l'environnement, les infrastructures, l'urbanisme, la mise en valeur des produits locaux, l'hospitalité et la sensibilisation de la population. Les cotisations annuelles vont de 600 euros pour les plus petites villes, à 2'800 euros pour les plus grandes. Une fois qu'elles ont obtenu le label “Citta slow”, les municipalités s'engagent à soumettre toutes leurs actions aux exigences de la charte “Cittaslow”. Un prix est décerné chaque année à une ville particulièrement méritante.

 

L'adhésion au réseau “Cittaslow” implique des améliorations concrètes de la qualité de vie des habitants, dont voici quelques exemples :

  1. + Environnement : instauration de contrôles de l'air; plans de réduction du bruit; application des nouvelles technologies en matière de recyclage.
  2. Infrastructures : développement de zones de verdure; accès garanti aux handicapés; toilettes publiques à accès libre; horaires municipaux cohérents; développement des pistes cyclables.
  3. + Urbanisme : plans de réhabilitation des bâtiments historiques; utilisation de produits recyclés; mise en valeur des centres-ville historiques.
  4. + Mise en valeur des produits locaux : création de “marchés des produits locaux”; labels de qualité pour l'agriculture biologique; amélioration de la qualité de l'alimentation dans les restaurants scolaires; soutien aux manifestations culturelles traditionnelles.
  5. + Hospitalité : installation de panneaux signalétiques internationaux; parcours guidés touristiques; présence de parkings surveillés près des centre-ville; contrôle des prix des hôtels et des restaurants.
  6. + Sensibilisation : présence du symbole “cittaslow” sur tous les documents officiels; cours d'éveil au goût dans les écoles; promotion de programmes comme les activités de loisir pour les familles, ou les visites à domicile pour les aînés et les malades.

Contact

Associazione Cittaslow
Via Alessi 1
06122 Perugia
Italia
Tél : +39 075 57.55.411
E-mail : direzione@cittaslow.net

Slowfood
International Office
Via Mendicità Istruita, 8
12042 Bra (CN)
Italia
Tél. +39 0172 419 611 Fax +39 0172 421 293 Site : http://www.cittaslow.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !