Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 17:42

Article original page 8 du n°700, mercredi 16 juin 2010 consultable ici

Comment éviter le bouchon, bête noire des banlieusards, le matin ? Dans le secteur d’Orgeval (Yvelines), la société d’exploitation de l’autoroute a mis des panneaux lumineux pour fluidifier le trafic. Elle est satisfaite du résultat.


Le cauchemar des automobilistes a un nom : le bouchon. Il le rencontre sur les 8 628 kilomètres d’autoroutes françaises à péage… Non seulement les usagers paient le prix fort au péage mais, en prime, soit ils perdent des précieuses heures de vacances, soit au retour, la détente du week-end est effacée par l’énervement de l’embouteillage. Parfois, ils subissent la double peine à l’aller et au retour.

 

En 2009, ce sont quelque 82,3 milliards de kilomètres qui ont été ainsi parcourus par les usagers. Mais avec une conduite intelligente et apaisée, bien des problèmes se résolvent pour le bien de tous, en permettant à tout le
monde d’arriver plus vite à bon port.

 

index.jpg

 

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.

Le lièvre et la tortue en sont un témoignage.

 

Démonstration.

La circulation automobile obéit aux règles de la mécanique des fluides. Ce principe connu s’est vérifié une fois de plus avec l’expérience menée par la Société des autoroutes du nord et de l’est de la France (Sanef), qui gère également le réseau de la Normandie, sur l’un des tronçons les plus chargés de France, l’autoroute A13, entre Mantes et Orgeval (78), aux abords de Paris. Ici, passent en moyenne 110 000 véhicules par jour, et, aux heures de pointe, entre 6 heures et 9 heures du matin, la voie est saturée de voitures de banlieusards se rendant à leur travail dans la capitale. Les automobilistes mettent alors 45 minutes pour parcourir 25 kilomètres, contre 13 minutes en temps normal. Pour éviter la formation de bouchons, Sanef a installé, sur le bas-côté, des panneaux lumineux qui, dès que les boucles de comptages de véhicules relèvent une baisse de la fluidité, invitent automatiquement les automobilistes à modérer leur vitesse à 110, 90, voire 70 kilomètres/heure.

 

Et les résultats mesurés, sur une année complète, entre septembre 2008 et septembre 2009, sont spectaculaires. A l’approche d’Orgeval, le secteur le plus chargé, on observait, en période noire, de dangereux phénomènes d’accordéon, avec de vives accélérations suivies de brusques coups de frein. Grâce au nouveau dispositif, les bouchons ont diminué de moitié et l’embouteillage chronique de 6 heures à 9 heures, le matin, ne dure plus qu’une demiheure, à partir de 7 heures. L’intensité des bouchons, c’est-à-dire leur longueur et leur durée, a, elle, été réduite de 70 % et le nombre d’accidents a diminué de 17%.
Quant aux automobilistes, ils gagnent en moyenne 20 à 25 minutes sur leur temps de parcours, en ralentissant… pour aller plus vite. «C’est un peu comme lorsque vous voulez vider une bouteille d’eau, l’eau s’écoule mieux en la penchant légèrement qu’en la renversant à la verticale», explique Patrick Jacamon, directeur du pole exploitation chez Sanef.


«Outre le gain de temps, la conduite apaisée permet de mieux utiliser les trois voies, où tout le monde roule à la même vitesse, de supprimer les coups d’accordéon, source d’accidents, et de diminuer les émissions de gaz carbonique», se félicite-t-il. •
Isabelle Rey-Lefebvre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ETP 08/12/2010 12:39



je viens de relire l'article, je pense qu'il faudrait s'adresser à Patrick Jacamon, directeur du pole exploitation chez Sanef pour avoir + d'infos...


Cdt et bon courage pour votre projet pédagogique : si il y a des choses intéressante, nous pouvons les relayer sur le blog : n'hésitez pas à nous envoyer des infos sur votre travail ;)


 


Elodie TEXIER



julliot 07/12/2010 20:40



Bonjour,


 


Dans le cadre d'un projet scolaire, l' article m'interesse, mais ne cite malheureusement aucune source précise.


Serait-il possible que l'auteur source dans un prochain commentaire certaines des affirmations comme:


"la circulation automoblie obéit aux regles de la mécanique des fluides."


Merci d'avace :)



ETP 24/09/2010 17:53



Le mouvement rotatif risque d'ê difficile à créer sur les autoroutes franciliennes ;-)


et nous attendons effectivement avec beaucoup d'impatience que de tels dispositifs s'appliquent plus généralement. Diminuer la vitesse, c'est aussi diminuer le bruit émis par les véhicules et
subit par les riverains. Ainsi, Bruitparif a préconiser de diminuer la vitesse sur le périphérique à 50km/h, au moins la nuit.


 



fab 23/09/2010 11:41



La meilleur façon de vider une bouteille reste à la verticale ... à condition de lui donner un mouvement rotatif pour crée un tourbillon !



choco 23/09/2010 11:10



Les résultats sont impressionnants ! J'espère que cette initiative sera étendue à tout le réseau routier francilien !



Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !