Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 16:56

 

Communiqué de presse d'IDFE 

AN sur l'eauIDFE demande une vision cohérente et globale des déplacements en Ile de France lors des  projets d'aménagements des voies sur berges de la Seine.


A l'occasion de l'organisation de réunions de concertation sur l'aménagement des voies sur berges parisiennes par la Ville de Paris auprès des parisiens, IDFE, union régionale d'associations de protection de l'environnement et du cadre de vie, Ile-de-France Environnement, s'interroge sur la cohérence des projets menés par la Ville de Paris et le Conseil Général des Hauts de Seine. Quelle vision globale des déplacements en Ile-de-France ont ces projets qui se proposent tous de " rendre la Seine aux Parisiens ou aux Altoséquannais " puisque l'un veut rétrécir les voies routières et l'autre les élargir ?


En effet, le Conseil de Paris étudie un projet d'aménagement destiné à faciliter l'accès de la Seine aux piétons et cyclistes franciliens tout en restreignant le trafic routier avec la fermeture à l'automobile des berges rive gauche et l'aménagement de la voie Georges Pompidou en « boulevard urbain » avec des feux tricolores et des passages protégés pour les piétons et les cyclistes.

 

Parallèlement, le Conseil général des Hauts-de-Seine mène un double projet de mise en place de boulevards urbains à 4 voies des routes actuellement à 2 fois 1 voie en rive droite et gauche de la Seine: à Clichy-sur-Seine sur 1 400 mètres en rive droite (RD1) et du Pont de Sèvres au Périphérique sur 4 200 mètres avec 18 feux tricolores en rive gauche (RD7).

 

IDFE, regroupant 370 associations de nos 8 départements, propose de mettre en place une structure de réflexion au niveau de notre  région métropole afin d'élaborer un plan cohérent des déplacements franciliens le long de la Seine.


Il lui paraît de la plus grande importance que les Franciliens, via leurs associations, soient associés à la réflexion de leurs élus avant tout projet définitif.

Si IDFE déplore qu'aujourd'hui 60 % des 35 millions de déplacements journaliers des franciliens se font par l'automobile, elle souhaite éviter la formation d'une thrombose de la circulation automobile francilienne.

IDFE préconise ainsi la mise en place d'une expérimentation de quelques mois, hors période d'été, de limitation du trafic routier en bords de Seine afin d'en apprécier tous les éléments comme l'a fait le département des Hauts-de-Seine en rive gauche de Seine à Meudon avec un giratoire expérimental sans feux.

 

Enfin, notre union régionale IDFE n'est pas favorable à l'implantation, dans des sites touristiques mondialement reconnus et classés au patrimoine de l'UNESCO, d'installations privées ou publiques de commerce que ce soit sur les rives de la Seine ou sur des péniches.


Il est nécessaire d'étudier avec des spécialistes et avec les Parisiens des solutions permettant de satisfaire les besoins des touristes dans des lieux discrets qui seraient plus conformes à la qualité du site. IDFE s'engage à participer à une réflexion globale où non seulement la Seine serait rendue aux piétons mais où les impératifs des déplacements totaux en cœur d'Île-de-France seraient tous pris en compte.

 

Le site d'Ile de France environnement est ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !