Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 20:34
Chers lectrices et lecteurs,

BA2010.pngVous aimez notre blog  ? Vous avez peut être déjà signé notre pétititon et écrit l'un des mots d'encouragement qui nous incite à continuer la mobilisation des citoyens et des élus pour moins de pollutions aux abords des grands axes routiers d'Ile de France. Certains lecteurs nous envoient des propositions d'articles, font la promotion de RESPIRE LE PERIPH' ! sur leur Blog...  Merci à vous !

Respire le périph'! c'est aujourd'hui 6 bénévoles et ... 2  membres (seulement). C'est peu. Nous sommes une jeune association et nous avons désormais besoin de votre énergie et/ou adhésion pour continuer notre action.

C'est pourquoi je vous incite aujourd'hui :

- à parler autour de vous du Blog et de la pétition
(sur votre blog, auprès de vos amis, sur les forum de discussion...)

- à adhérer à l'association pour que RESPIRE LE PERIPH' ! puisse faire valoir le soutien des franciliens et disposer d'un peu plus de moyens pour financer ses modestes actions : envoi de courriers, location de salles, édition de documents, action réalisée par un animateur professionnel...  Nous avons fait le choix d'une adhésion au montant faible : 5 euros. Cela nous permettra aussi de continuer des actions de sensibilisation de qualité. Votre temps et vos compétences peuvent également nous être précieux : retraité, graphiste, juriste, enseignant....

Pour toute information complémentaire ou remarque n'hésitez pas à nous joindre en utilisant la rubrique contact ci-contre. Nous pourrons prochainement nous rencontrer si vous le souhaitez le 6 avril prochain à l'occasion de la semaine du développement durable. Plus d'info dans le prochain article...

Très cordialement

Elodie TEXIER
Présidente de Respire le périph' !

Bulletin d'adhésion téléchargeable en cliquant ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !