Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:35

article du 27 juillet 2010,  original ici

 

Les professionnels travaillant dans les parcs de stationnement couverts sont particulièrement exposés à la pollution. Selon une expertise collective de l’Agence nationale de la Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES), « les concentrations de polluants mesurées dans l’air (des parkings souterrains) sont supérieures aux concentrations observées à l’extérieur et même en bordure de voirie ».

park.jpg

Ces résultats ont été obtenus par l’Agence nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT). Celle-ci en effet, a effectué des analyses dans 292 parkings couverts de 68 villes françaises. Pour l’ANSES, « les risques liés aux expositions aiguës sont dus en particulier au monoxyde de carbone (effets liés à une diminution de l’oxygène disponible dans le sang). Mais aussi au dioxyde d’azote qui agit sur le système respiratoire, en particulier chez les asthmatiques ». D’autres polluants comme le benzène et les particules fines figurent dans ce sombre tableau.

L’Agence recommande ainsi « de ne pas autoriser les activités non indispensables au fonctionnement des parcs ». C’est notamment le cas des salariés qui travaillent au nettoyage de véhicules. Elle demande également « la poursuite d’études dans ce domaine ». Quant aux usagers, naturellement moins exposés puisqu’ils ne sont que de passage, ils pourront utilement privilégier les parkings de surface…

Source : ANSES, 22 juillet 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !