Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 13:30

Publié le 24/03/2012 | 17:26

Par Isabelle Audin  


Attention ! Les radars sont alignés sur la réduction de vitesse.

France3 Ile-de-France
La Préfecture de Paris a limité la vitesse à 60 km/h sur le périphérique, les radars mobiles intégreront cette vitesse.

Le seuil d'alerte à la pollution atmosphérique est atteint samedi en Ile-de-France et pourrait se prolonger sur plusieurs jours. Aussi la préfecture de police de Paris (PP) a-t-elle décidé de limiter la vitesse dès vendredi. Pour que la mesure et la répression soient efficaces, elle va recalibrer les radars.

 

 Aujourd'hui, en raison du nouveau pic très élévé de pollution, la PP a décidé de limiter à 60 km/h sur le périphérique et de 110 km/h sur les autoroutes en Ile de France. Mais surtout, elle annonce que les radars mobiles et fixes seront alignés sur la réduction de vitesse de 20 km/h dans toute l'Ile de France. De plus, les contrôles seront renforcés le temps que durera le pic.

 

Lors de la dernière mise en place de ce dispositif le 14 mars dernier, plus de 2000 infractions ont été constatées.

 

Un dépassement du seuil d’alerte du deuxième niveau de gravité est prévu pour aujourd'hui, samedi.

 

Dans un bulletin émis vendredi à 17 heures, l'association de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France (Airparif) indique que la qualité de l'air, pollué par des particules fines, est mauvaise et lui attribue une note de 9 sur une échelle de 10.

 

En réponse au communiqué du maire de Paris, la PP a réagit vivement, remettant en question les accusations de la Ville de Paris et a décidé d'agir pour la journée de samedi 24 mars.

 

La Ville de Paris affirmait dans un communiqué qu'elle a envoyé au gouvernement «Des mesures concrètes seraient faciles à prendre». «A court terme, l'État devrait obliger les poids lourds en transit à contourner le centre de la métropole, imposer une baisse des vitesses de 20 km/h sur les grands axes dès que les seuils sont dépassés, et même baisser la vitesse limite du boulevard périphérique à 70 km/h comme l'a proposé le maire de Paris». A plus long terme, l'État doit développer «la seule stratégie possible en milieu urbain» soit «privilégier le fer et le fleuve, les modes collectifs de transport et les modes doux, l'électrique au thermique, les petits véhicules aux gros, l'essence au diesel», détaille la Ville. L'équipe du maire socialiste Bertrand Delanoë estime qu'«il est temps de passer de la parole aux actes».

 

En réponse, la Préfecture de Paris précise dans un communiqué que "depuis le début de l'année, assure la PP, «le déclenchement plus fréquent des seuils d'information et de recommandation d'une part et les seuils d'alerte d'autre part résulte mécaniquement d'un abaissement de ces seuils, à la suite d'un arrêté inter-préfectoral du 27 octobre 2011." La PP ajoute que "depuis le début de 2012, «seuls deux pics d'alerte ont été franchis, les autres seuils dépassés étaient des seuils d'information et de recommandation». Enfin, si l'épisode actuel «devait se prolonger et s'aggraver», le préfet "n'exclut pas la prise de nouvelles mesures».

 

Selon Martine Monteil, secrétaire Générale de la zone défense et sécurité de la PP, si le pic de pollution persiste, ils pourraient interdire les barbecues et les feux de jardin.

Selon Airparif   "Il est ainsi fortement déconseillé de pratiquer des activités sportives à l'extérieur. «Ces concentrations élevées sont liées aux conditions météorologiques (peu de vent et recirculation des masses d'air) et aux sources de particules à l'échelle locale et européenne».

 

L'association avait averti il y a quelques jours que les alertes à la pollution de l’air aillaient se multiplier en 2012.

Voir le reportage de Virginie Delahautemaison et Yves Dewulf.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !