Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 18:59

AN 1Cela fait maintenant plus de trois semaines que les députés et sénateurs d’Ile de France, 152 personnes en tout, ont reçu notre courrier à l’occasion de l’examen en deuxième lecture de la loi Grenelle 2.

 

 L’objectif était double :

- Informer et sensibiliser  les élus de la situation désastreuse de la qualité de l’air et de nos préoccupations sur les conséquences sanitaires de cet état,

- Mobiliser ces représentants des 3 millions de franciliens qui subissent cette pollution, afin qu’ils proposent et votent des résolutions qui permettent de la diminuer.  Deux exemples qui allaient dans ce sens  ont été purement et simplement supprimés de la loi : la taxe poids lourds et la possibilité d’expérimenter le péage urbain.  Ces deux disparitions, dues, n’en doutons pas à des lobbys  particuliers et non à l’intérêt général,  sont injustes. Issues de travaux de concertation  entre les différentes parties prenantes du Grenelle (associations, Etat, Collectivités locales, Entreprises et syndicats), elles étaient  légitimes.  Certes, elles ne résolvaient pas tout mais auraient pu diminuer la pollution de l’air par celle du trafic. Par ailleurs, elles incitaient à trouver des alternatives  au pétrole avant qu’il ne soit hors de prix…

 

Résultat de ce courrier au bout de 20 jours : aucune réponse ou presque. Seule une députée en  prend laconiquement note.  Cela veut dire au moins une chose : les parlementaires n’ont rien à nous dire, ils n’ont pas soutenu notre combat, ils n’ont pas entendu notre message. Ou peut être sont ils fatalistes : ils pensent peut être qu’ils n’y peuvent rien ?!

 

Aucune réponse ou presque.  Je dois le dire, je suis plus que surprise de cela ; je suis choquée. Que des élus du peuple ne prennent pas la peine de répondre à une association de bénévoles qui se bat pour l’intérêt général, qui rappel le des faits et des études sérieuses alarmantes, qui montre que des solutions existent et qu’il suffit d’avoir le courage de les permettre, je ne comprends pas !

 

Conclusion : nous devons rester mobilisés...   

 

Elodie TEXIER

Présidente de RESPIRE LE PERIPH'!

Nous contacter

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !