Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 18:10

Le péage urbain pourra être expérimenté en France - Liberation 16/06/10 , article original ici

cours Ecole primaire + stade L'Assemblée nationale l'avait supprimée, la commission mixte paritaire l'a rétablie. Ce mercredi après-midi, la possibilité d'expérimenter les péages urbains a été réintroduite dans la loi Grenelle 2 en commission mixte paritaire, par un vote de dix députés et sénateurs contre deux (et deux abstentions). L'outil, chargé d'améliorer la régulation routière et la qualité de l'air, ne concerne que les villes de plus de 300.000 habitants. Il avait été critiqué par le PS pour qui le péage urbain est un «nouvel octroi», qui «dresse une barrière de plus entre les centres-ville et leurs banlieues» selon la députée parisienne Annick Lepetit.

Le sénateur UMP Louis Nègre, qui avait porté le projet au Sénat, refuse cette vision: «Le mot péage est un mot qui peut faire peur, provoquant des réactions de rejet compréhensibles. Moi, il a fallu que je fasse un tour d'Europe des systèmes pour avoir une opinion forte. Le péage urbain n'est pas la panacée universelle, ce n'est qu'un outil mais c'est un bon outil.» Pour le sénateur des Alpes-Maritimes, le péage urbain a un triple avantage: fluidité de la circulation, amélioration de la santé
publique en diminuant la pollution, et financements supplémentaires à destination des transports publics. Louis Nègre souligne par ailleurs qu'à Londres comme à Stockholm, où des péages de natures différentes sont en place, le dispositif a survécu aux alternances politiques.

Une douzaine de villes concernées en France

Le gouvernement avait beaucoup tergiversé sur le sujet: la mesure était prévue dans la version initiale du projet mais avait été retirée avant sa présentation officielle. «Ce n'est pas un sujet tabou, il ne faut pas avoir de position idéologique», avait plaidé Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, pendant la campagne régionale. Et la semaine dernière, le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau s'était montré plutôt favorable à l'idée... mais sans vouloir trop influencer les parlementaires: «Le gouvernement ne considère pas que c'est une mauvaise idée, sinon il aurait fait part de son opposition. Mais il ne dit pas oui ou non, il laisse le Parlement se prononcer.» Ce qu'il a donc fait ce mercredi.

L'article de loi encadre la mesure: il ne s'agirait de toute façon que d'expérimentations, auprès de collectivités volontaires, qui devront être précédées d'une enquête publique à charge et à décharge, et ne seront possibles que dans les agglomérations qui possèdent déjà un minimum d'infrastructures de transport en commun. Avec le seuil de 300.000 habitants, une douzaine de villes seraient concernées en France. Pour l'instant, aucune ne s'est officiellement manifestée pour tenter l'expérience. Mais l'Association des maires de grandes villes de France, présidée par le socialiste Michel Destot, a salué l'adoption de la mesure, «un dispositif supplémentaire au service de la mobilité urbaine», précisant cependant que «ce droit à l'expérimentation ne doit pas être socialement discriminant». Le texte définitif de la loi Grenelle doit encore être voté à la fin du mois.

  Liberation 16/06/10 , article original ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !