Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 20:06

Le covoiturage s’organise sur l’autoroute A 1, cliquez  ici pour voir l'original

Preuve de la montée en puissance du phénomène du covoiturage : la Sanef s’apprête à aménager des parkings réservés aux adeptes de ce mode de transport.

  Claire Guédon | Le parisien le  13.02.2010, 07h00

images.jpgAu péage d’Arsy, sur l’autoroute A 1, le minuscule parking est déjà saturé de voitures prises par le givre matinal. Les derniers arrivés optent pour le stationnement sauvage. Il est 7 h 45 tapantes. La station radio 107,7 annonce de méchantes pluies verglaçantes sur le trajet jusqu’à Paris, à 70 km. Plusieurs accidents et des bouchons attendent Pierre et Sandrine.

Les deux automobilistes s’apprêtent à faire route commune pour aller travailler. Ils forment ce qu’ils appellent une équipe de covoitureurs, avec leur troisième partenaire Nathalie. « Nous étions jusqu’à six », précise Pierre, qui a intégré le groupe il y a quatre mois.

Plutôt inattendu, le phénomène tend à se développer aux barrières de péage de l’Oise, où les petites zones de stationnement se couvrent de véhicules de particuliers. L’exploitant de l’A 1, la Sanef, a décidé de prendre en compte la tendance en créant dans les trois ans deux grands parcs uniquement réservés au covoiturage, à Senlis (une trentaine de places) et à Chevrières (quatre-vingts emplacements). Une « bonne idée », estime Sandrine, qui vient de Margny-lès-Compiègne. « Le parking d’Arsy n’est pas adapté et même dangereux pour repartir », constate-t-elle.

Son domicile à Remy, son job à Colombes (Hauts-de-Seine)… Pierre a d’abord songé à prendre le train pour joindre les deux bouts. « Cinq heures par jour dans les transports, ce n’était pas tenable », explique-t-il. Il se rabat ensuite sur l’autoroute. « Cela me coûtait 700 € par mois en essence et péage. » Plutôt dissuasif sur le plan financier. Il s’inscrit alors sur plusieurs sites Internet spécialistes du covoiturage. Son groupe finit par se bâtir de façon informelle. « Ce n’est pas facile à constituer. Il faut trouver les bonnes personnes, avec des horaires de travail qui conviennent », confirme Pierre.

Leur technique est simple : « On change chaque jour de voiture. On divise les frais par trois », ajoute-t-il. « Et, en plus, c’est convivial de voyager à plusieurs », complète Sandrine. Les compagnons de route se séparent sur un parking d’entreprise de Parinor 2 (Seine-Saint-Denis). Pierre y récupère sa moto et termine le trajet jusqu’à Colombes. Pour le retour, les covoitureurs se retrouvent à 17 heures.



Le Parisien

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La Vadrouilleuse 07/07/2010 15:37



Belle initiative!


 


Je pense réellement que le covoiturage est la solution : on fait des économies d'argent, mais aussi on pollue moins et on participe à la diminution des problèmes de circulation.



Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !