Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 11:10

 

La qualité de l'air s'améliore très lentement en Ile-de-France, mais reste bien au-dessus des normes
Airparif dresse un bilan mitigé de la qualité de l'air francilien en 2010. Si l'expérimentation de zones d'action prioritaires pour l'air à Paris et Plaine Commune n'est pas la panacée, elle pourrait néanmoins avoir un bon impact sanitaire.
31/03/2011
-  Article complet : Lire l'actu


Quelques extraits :

 

 

Mercredi 30 mars 2011, Airparif a présenté son rapport sur la qualité de l'air en Ile-de-France en 2010. Une année "assez comparable aux années précédentes" a indiqué Jean-François Saglio, président d'Airparif, ajoutant que "la situation s'améliore mais pas aussi vite qu'on le souhaite."

 

Cinq polluants problématiques

Effectivement, l'association chargée de surveiller la qualité de l'air sur l'ensemble de la région Ile-de-France constate que cinq polluants dépassent depuis plusieurs années les normes réglementaires européennes : les particules fines de moins de 10 microns de diamètre (PM10), celles de moins de 2,5 microns de diamètre (PM2,5), l'ozone (O3), le dioxyde d'azote (NO2) et le Benzène.

 

tn.jpgLes particules fines posent problème au cœur de l'agglomération

S'agissant des PM10, ce sont 1,8 million de Franciliens qui sont exposés à un air qui ne respecte pas la norme européenne, c'est-à-dire un dépassement du seuil des 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) durant plus de 35 jours par an. Ce sont principalement les habitants du cœur de l'agglomération et ceux vivant à proximité de grands axes où l'exposition est qualifiée de "très intense" par Karine Leger.

 

Quelles sont les expériences les plus intéressantes en Europe? Berlin, selon la responsable d'Airparif qui explique que la stratégie interdit sur une vaste zone les véhicules les plus polluants en se basant sur les normes Euro. Cependant, elle prévient : "pour être efficace, il faut limiter les exceptions accordées à certains véhicules." Quant aux résultats escomptés, ce sont une diminution de quelques pourcents de la pollution et une réduction des pics de pollution. À Berlin, la baisse de la concentration de particules fines serait de l'ordre de 5 µg/m3. Cependant, "les effets sanitaires sont importants", conclut-elle, faisant référence à l'étude Aphekom qui a mis en avant l'intérêt sanitaire du respect des normes OMS pour les PM2,5.

 

 
© Actu-Environnement

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !