Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 20:21

12.05.2012 à 11h50

Par Guillaume Faure, article original ici.


Des scientifiques vont survoler pendant vingt semaines le ciel européen, à bord d'un dirigeable équipé de matériel d'analyse. Cette campagne d'études, lancée le 4 mai dernier en Allemagne, s'inscrit dans le projet Pegasos (Pan-European Gas-AeroSOls-climate interaction Study) financé par la Commission Européenne et impliquant 16 états dont la France.

Objectif du survol ? Comprendre les rapports exacts entre qualité de l'air et changement climatique, jusqu'ici encore très imprécis.

Le zeppelin naviguera au plus bas dans l'atmosphère, entre un et deux kilomètres d'altitude. Pour effectuer les mesures, il alternera notamment des ascensions et descentes verticales. " Le dirigeable a l'avantage d'avancer lentement, permettant de suivre les masses d'air ", explique Christian George, directeur de recherche à l'Institut de recherches sur la catalyse et l'environnement de Lyon (IRCELYON), l'un des laboratoires du CNRS partenaires.

Les relevés à bord porteront entre autres sur la capacité oxydante de l'atmosphère ou sur la présence d'aérosols. Ces résultats seront comparés avec des mesures effectuées en simultané au sol. Un croisement de données qui devrait permettre de " mieux décrire les panaches de pollution présents au-dessus de l'Europe ", insiste le CNRS.

Le dirigeable traversera le sud-est de la France début juillet, avec une halte à Lyon. Le passage dans la vallée du Rhône rentre dans une logique de diversification des territoires étudiés, l'une des clefs de la campagne. " A Lyon, il y a un profil intéressant avec une industrie chimique relativement marquée, ou encore une dynamique des vents particulière sur toute la vallée ", poursuit Christian George.

Les conclusions de cette campagne, unique en son genre, devraient fournir des préconisations pour de futures réglementations européennes et aider à l'amélioration des outils de simulation de qualité de l'air.

Guillaume Faure

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !