Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 10:30

 

20 minutes - édition du 22.02.11

L'Ile-de-France a connu un nouveau pic de pollution aux particules fines vendredi dernier (le 18/02/2001).

Les particules fines cancérigènes concerneraient trois millions de Franciliens

pot d'EBeau temps pour les particules fines. Alors que l'Ile-de-France a connu un nouveau pic de pollution vendredi dernier, Pékin enregistrait hier un record historique. Si toutes les capitales, du fait de leur densité et concentration de trafic, font face à cette pollution, Paris pourrait accélérer la gestion de ce problème.

 

 

Le diesel pointé du doigt


Selon Victor Hugo Espinosa, de l'association Ecoforum, Bruxelles pourrait imposer une amende de 300 000 € par jour à cause de son dépassement des normes concernant les particules fines d'ici à la fin de l'année. L'Ile-de-France est particulièrement visée, puisque ces pollutions cancérigènes touchent trois millions de Franciliens, selon Airparif, organisme de mesure de la pollution de la région. « Depuis 10 ans la circulation automobile a baissé de 25 % à Paris, se targue Denis Baupin, adjoint chargé de l'environnement à la Mairie de Paris (Verts). Maintenant, il faut faire le tri entre voitures plus ou moins polluantes avec un étiquetage et favoriser les transports entre banlieues. » La région, la Ville et la pré fecture lancent une étude pour des zones d'action prioritaire pour l'air (Zapa) : Paris et la Plaine Commune à Saint-Denis (93) expérimenteraient alors en 2012 la diminution ou l'interdiction des vieilles voitures polluantes. « Des mesurettes insuffisantes » pour Victor Hugo Espinosa. Mais si ces dangereuses micropoussières sont principalement générées par les véhicules, surtout au diesel (70 % du parc automobile français), le chauffage au bois, l'industrie et l'agriculture jouent aussi un rôle. Et elle peut être aggravée par la météo, notamment avec une atmosphère très stable (ni vent, ni pluie) et des inversions de températures. « Les niveaux de pollution aux particules fines sont stables en Ile-de-France et dépassent les normes depuis 2005, surtout le long des routes, souligne Karine Léger d'Airparif. Mais Londres a des niveaux similaires. » En attendant, selon l'OMS, ces particules seraient responsables de 42 000 morts prématurées par an en France.

Oihana Gabriel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !