Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 19:19

 

Les associations Les Amis de la Terre Paris et Respire le Périph' vous invitent à une balade urbaine le samedi 15 octobre de 10h30 à 12h30 dans le 20ème arrondissement de Paris (autour de la Porte de Bagnolet).

 

Pourquoi une telle balade urbaine?

 

Le Code de l'Environnement reconnaît à chacun le droit de respirer un air sain et la pollution atmosphérique nous prive de ce droit. L'étude de l'Institut national de veille sanitaire parue en mars dernier appuie de nouveau ce constat et révèle une perte d'espérance de vie de six mois pour les Parisiens. En tant qu'élu, et concerné par cette question qui touche des millions de Franciliens, vous êtes évidemment sensible à la réduction des émissions de polluants. Vos actions pour participer à cette réduction sont nécessaires, voire indispensables pour le bien être des Franciliens.


Elle sera animée par Bruno Ballet, ingénieur écologue et animateur de balades urbaines, et rythmée par les interventions de spécialistes de la pollution de l'air en Ile-de-France :
• Louis Cofflard, avocat au barreau des Hauts-de-Seine

• Arthur de Pas, chargé de mission à AIRPARIF

• Sylvia Medina, épidémiologiste à l'Institut National de Veille Sanitaire (INVS)

• Claude Bascompte, Les Amis de la Terre Paris

• Christelle de Crémiers, Respire le Périph'

 

Le parcours de la balade dans le document joint.

Parcours.jpg

 

En vous remerciant d'avance pour l'intérêt que vous voudrez bien porter à notre initiative, nous comptons sur votre présence et vous prions de recevoir, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.
Claude Bascompte    Président des Amis de la Terre Paris 

Christelle de Crémiers   Co-présidente de Respire le Périph'

 

Merci de confirmer votre participation auprès d'Aurélie Coup :

coupaurelie @ aol.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !