Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 14:17

Article original du PHILIPPE BAVEREL pour le Parisien (28/08/2010) consultable ici,

Dessous, vous trouverez le commentaire de Respire le périph'!

 

C'est un petit jardin qui sentait bon le métropolitain ... et le périphérique! *

Niché sur le périph, le jardin Serge- Gainsbourg, à la porte des Lilas (XIXe),ainsi dénommé en hommage au chanteur du « Poinçonneur des Lilas », apparaît comme un pont de verdure jeté entre Paris et Bagnolet (Seine-Saint-Denis). Grand comme deux terrains de football, ce jardin, organisé autour d'une grande pelouse centrale, n'est planté que « de végétaux qui se propagent naturellement », souligne Franck Mathé, le paysagiste qui a conçu ce nouveau lieu de promenade. Non sans rappeler que « nous sommes ici au-dessus de la plus grande voie de communication autoroutière d'Europe ». Valériane grecque, camomille, senecio à fleurs jaunes, coquelicot... autant de fleurs qui donnent un air sauvage à l'endroit où les érables et les frênes sont déjà de bonne taille. « Le coin est un peu sauvage, c'est super agréable. Autour de la petite mare avec ses roseaux, on s'attend à voir sauter des grenouilles! » confie Vanessa, chef comptable de 29 ans. Enceinte de six mois, elle est venue avec Yoann, son mari musicien, « se prélasser au soleil ». Allongée sur un transat en bois, les yeux protégés par de grandes lunettes noires, cette riveraine qui habite aux Lilas (Seine- Saint-Denis), « à un quart d'heure à pied », envisage déjà de « revenir dans quelques mois avec la poussette ». Quant à Yoann, il apprécie « le balcon du jardin avec vue plongeante sur le périphérique ». Parisien de 44 ans, Frédéric, chef de projet informatique, est venu de Belleville, à la faveur d'une journée de RTT, pour découvrir ce nouvel espace vert, « très moderne et qui crée une ambiance plus sympa dans le quartier ». Tout en surveillant ses deux enfants de 7 ans et 4 ans qui « s'en donnent à coeur joie », il estime qu'« on entend à peine le ronronnement des voitures qui passent sous nos pieds ». Contemplant les jardins potagers réservés aux associations de riverains qui ont déjà planté deux pieds de tomates, Daniel, jeune retraité, apprécie ce nouveau lieu : « Quand tout ça sera planté, ce sera très bien! Faut le temps que ça pousse! » En marchant dans les allées, ce sexagénaire qui habite Bagnolet évoque ses souvenirs parisiens : « Moi qui ai ·franchi le périph il y a trente ans, maintenant qu'il est enfoui sous la verdure, j'ai l'impression de redevenir parisien! » 

PHILIPPE BAVEREL

 

La réaction de Respire le périph' !

  MG_1563-jpg 

"Fleurer bon le périphérique" ... ça nous laisse réveur sur la capacité de l'être humain à ne pas voir plus loin que le bout de son nez et plus encore du recul que prend le journaliste qui a écrit cet article.

 

Bien sur les espaces verts sont les bienvenus dans l'aglomération parisienne, mais Respire le périph' s'insurge à ce que ce pont de verdure FREQUENTE soit dans une zone HYPERpolluée.

 

En effet, selon l'étude Airparif destinée à évaluer l'impact du trafic automobile sur la qualité de l'air, le boulevard périphérique pollue fortement à 150 m à la ronde, et jusqu'à 400 pour un échangeur comme celui de la Porte de Bagnolet (la page cinq de ce document est particulièrement éclairante).


Rappellons que certains publics sont  particulièrement sensible :

- les enfants car leurs poumons continuent de se former jusqu'à 8 ans

- les femmes enceinte qui transmettent une partie des polluants respirés à leur enfants

- aux personnes agées car leur capacité respiratoire est diminuée (1)


Le paysage et le silence localisé ne peuvent faire oublier que l'air est malsain, et qu'il est honteux de laisser femme enceinte, enfants et personnes agées se promener dans cet espaces sans ,au moins, les informer.

 

Je rappelle que l'Etat déconseille les jours de pollution de :

- laisser les enfants jouer à proximité des axes routiers. Dans la mesure du possible, les emmener plutôt dans les parcs ou les endroits éloignés de la circulation.

- de faire du sport à proximité des axes routiers ou des zones fortement industrialisées. (1)


Or près du périphérique, c'est plus d'un jour sur 3 les jours que le seuil de pollution sont dépassés pour les particules fines par exemple !!!!!

 

Que fait l'Etat ? Que font les politiques des collectivités ? Ce pont n'est qu'un cache misère,  ce n'est pas parce qu'on ne la voit plus et ne l'entend plus que la "plus grande voie de communication autoroutière d'Europe" disparait et ses nuisances avec : la pollution de l'air est toujours là.

 

Et RIEN n'est fait pour que la pollution diminue...

 

Elodie TEXIER

présidente de Respire le périph'!

 

(1) Source, la direction régionale en charge de l'industrie et de l'environnement, dépendant du ministère de l'écologie : http://www.drire.gouv.fr/ile-de-france/extranet_ppa/12pages_Gd_public_BD.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Miss "Paris change" 25/09/2010 12:48



Le Parisien remet ça avec ses bons plans "verts" pollués.


Dans l'édition de ce jour, Val-de-Marne, ils parlent du parc des Hautes Bruyères inauguré à Villejuif, collé à l'autoroute A6 :  "les mutations de ce terrain en friche adossé à l'autoroute
A6. En vingt ans, il est devenu un des poumons du département".


Un poumon à côté d'une autoroute !!!


" Dans cet amphithéâtre de verdure..." "Ca me rappelle mes montagnes natales" "Joggeurs et promeneurs déambulent..."


Ils parlent ici de la dernière parcelle rénovée du parc, celle qui est collée à l'autoroute, voir sur la carte : http://maps.google.fr/maps?client=safari&q=villejuif&oe=UTF-8&ie=UTF8&hq=&hnear=Villejuif,+Val-de-Marne,+Ile-de-France&gl=fr&ei=MdOdTKLsG5SOjAfM36W6DQ&ved=0CBoQ8gEwAA&ll=48.790185,2.345667&spn=0.008284,0.022016&t=h&z=16


 



ETP 24/09/2010 21:19



Edifiant en effet....



Miss "Paris change" 18/09/2010 11:42



Dans la même veine, le Parisien vante le lotissement discount "Nouvelle génération" sous le bruit et la pollution d'un couloir aérien : http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/nicolas-sarkozy-visite-le-lotissement-discount-14-09-2010-1067085.php


"Certes il y a le bruit et la pollution, mais ce n'est vraiment pas cher !"


"« On a acheté en connaissance de cause, confie Carine, trentenaire originaire de Villeneuve.
Avec le bruit, la pollution, il y a un côté pénible pour les enfants. Le soir, parfois, on a une odeur épouvantable de goudron autour de la maison. Mais on est contents, c’est tout neuf, et à dix
minutes de Paris en RER »,"


Les enfants, entre autres, soumis à la pollution avec la complicité des
maires, aménageurs qui se sont battus pour que ce lotissement sorte de terre.


 



Thomas 16/09/2010 16:23



C'est vrai que c'est hallucinant que cet article prenne à témoin les membres des populations les plus à risque sans jamais leur poser la question des risques encourus en raison de la mauvaise
qualité de l'air.


On dirait presque un article de propagande, en fait ça me fait penser aux pubs pour les cigarettes des années 50 qui vantaient les bienfaits du tabac pour la santé



Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !