Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 17:49

 

Respire le périph' ! a lu avec attention l'article de l'Express de l'édition de cette semaine consacré au Plan vélo parisien. ("A Paris, Delanoë veut étendre le réseau cyclable", par Clara Bamberger, publié le 26/05/2010 , article original de l'Express ici )

 

IMAGE_b__debre_jpg.JPGEn fin d'article, on peut lire que Bernard Debré, député de Paris et professeur de médecine, "en tant que médecin" est "hérissé" par le danger que constitue la circulation en double sens rendue possible pour les vélos. On peut évidemment se demander si M. le député n'a pas raison de s'inquiéter des possibles accidents dû à cette mesure qui facilite néanmoins la pratique du vélo, qui, elle, rappellons le, est réputée bonne pour la santé, contrairement à l'usage de la voiture.

 

Pourtant, Monsieur le député n'a pas répondu à notre courrier appellant les parlementaires franciliens à proposer des mesures pour diminuer la pollution de l'air à Paris en réponse aux études scientifiques alarmantes en matière de pollution en Ile de France et sur ses impacts sur la santé humaine ,régulièrement citées sur ce Blog et par AIRPARIF, la DRIRE, la presse nationale... 

 

On aurait pourtant pu espérer qu'un medecin soit effectivement sensible à notre cause.

 

Question de sensibilité probablement.

Ou de priorités : la santé publique ou politique politicienne ?

 

Elodie TEXIER

Présidente de Respire le périph' !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Miss "Paris change" 02/06/2010 13:45



De rien ! en revanche je me suis trompée sur un élément de mon texte (mais ça rend la situation encore plus subtile ! Comme quoi il faut faire du vélo pour s'en rendre compte.)


 


ALORS, je recommence :


 


J'ai pris mon premier double-sens cyclable "vraiment utile" hier matin dans la
zone 30 des peupliers. Rue Henri Pape et rue Damesme.


Et je me suis sentie en plus grande sécurité quand les voitures arrivent face à moi me voient, ralentissent, et que le côté conducteur des voitures garées (là où les portières s'ouvrent - très
grand danger pour le cycliste) se trouve côté trottoir. 


 


Auparavant, à cause des sens interdits, j'étais obligée de prendre la rue des peupliers qui rejoint la rue des moulins des prés, après la place abbé Georges Hennocq.  Obligée de rouler à 1
mètre des portières, je m'apercevais qu'à chaque fois que je prenais cette rue, les grosses voitures (larges), les utilitaires, etc, à chaque fois un de ces véhicules me rasait, et assez
rapidement, en plus.


 


Donc pour éviter cela, je me suis positionnée ensuite au milieu de la route. Sauf que quand je me suis mise à faire ça, quasiment une fois sur deux, je me faisais klaxonner... par les petites
voitures (type clio, saxo etc), qui elles avaient la place de me doubler en laissant 1 mètre d'écart, si je me mettais à 1 mètre des portières des voitures garées et non en plein milieu.


 


Les automobilistes des petites voitures devaient sûrement penser que je me mettais en plein milieu de la route, rien que par plaisir sadique de les bloquer...


 


 La dernière fois la voiture (petite) qui me suivait m'a klaxonnée de manière très agressive. J'ai fait un geste du bras en essayant d'expliquer que je devais rouler en plein milieu et que
je ne me pousserais pas. Ou alors je n'étais pas très douée ou elle l'a très mal pris, mais elle,m'a littéralement foncé dessus, m'obligeant  m'écarter légèrement. Elle m 'a ensuite insultée
copieusement quand j'ai tapé sur sa carrosserie pour lui dire de s'arrêter car elle était à 10 cm de moi... Elle s'est arrêtée de parler, avec un grand silence de type illumination, quand je lui
ai expliqué que j'étais obligée de rouler à 1 mètre des portières et qu'elle devait me doubler à 1 mètre aussi. Mais les insultes furent son seul au revoir.


 


Autant dire que hier matin, là, j'ai été très contente de prendre ce double-sens, et d'éviter ainsi la portion de rue dont je parle où quasiment à chaque fois (à cause de la largeur de la route
et du stationnement) ça se passait mal (soit on me rasait, soit on me klaxonnait, etc)



Miss "Paris change" 31/05/2010 23:09



J'ai pris mon premier double-sens cyclable "vraiment utile" ce matin dans la zone 30 des peupliers. Rue Henri Pape et rue Damesme.


Et je me suis sentie en plus grande sécurité quand les voitures arrivent face à moi me voient, ralentissent, et que le côté conducteur des voitures garées (là où les portières s'ouvrent - très
grand danger pour le cycliste) se trouve côté trottoir. 


Auparavant, à cause des sens interdits, j'étais obligée de prendre la rue des peupliers qui rejoint la rue des moulins des prés, après la place abbé Georges Hennocq. Et là, une fois sur deux ça
se passait mal. Obligée de rouler à 1 mètre des portières, puis au milieu de la route (sinon les petits voitures se faufilaient et me rasaient), en côte, donc vitesse lente, je me faisais
klaxonner... par les petites voitures qui ne comprenaient pas que je ne me pousse pas. La dernière fois la voiture qui me suivait après moults klaxons, m'a littéralement foncé dessus, et m'a
insultée quand j'ai tapé sur sa carrosserie pour lui dire de s'arrêter car elle était à 10 cm de moi...


Autant dire que là j'ai été très contente de prendre ce double-sens, et beaucoup plus sécurisée...



Elodie Texier 01/06/2010 18:45



Félicitation Miss Paris change pour cette première fois !


et merci pour ce témoignage très réaliste que je transmettrai à M Debré le cas échéant


cdt


Elodie



Pascal Rigaux 31/05/2010 22:17



Il faudrait que Bernard Debré se renseigne : les double sens cyclables dans les zones 30 à Paris ne sont que l'application d'une loi pour laquelle il a du voter en 2008 !


Quant à la dangerosité des double sens cyclables, on peut effectivement se poser la question... mais aussi y répondre !! Car des double sens cyclables existent depuis longtemps : en Belgique les
double sens cyclables sont la norme en ville, à Strasbourg il en existe déjà beaucoup, et même à Paris il en existait quelques uns. L'accidentologie des double sens cyclables est donc bien connue
: les double sens cyclables sont très sûrs :)


Cyclistement.


 



Elodie Texier 01/06/2010 18:42



Merci pour ces éléments complémentaires que je partage complètement, même si je ne l'ai peut être pas bien exprimé dans mon article... L'agacement sans doute !


Cordialement,



Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !