Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 20:57

RESPIRE LE PERIPH' ! dénonce les atteintes environnementales des axes à circulation dense :  qualité de l'air mais aussi BRUIT : or BruitParif vient de publier les résultats de la campagne de mesure du bruit menée autour du boulevard périphérique parisien (Paris, 19 janvier 2010). EDIFIANT !


periph.jpgAfin de compléter les cartes stratégiques de bruit réalisées par la Ville de Paris et les 21 communes limitrophes des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, Bruitparif a lancé au printemps 2009 une vaste campagne de mesure. Au cœur du dispositif, 8 stations fixes ont enregistré 24 h sur 24, seconde après seconde le bruit généré par la circulation en bordure des habitations riveraines situées de part et d’autre du Boulevard Périphérique. Pour compléter le dispositif, le véhicule laboratoire, doté des technologies les plus innovantes et autonome en énergie grâce à des panneaux solaires intégrés, a effectué une cinquantaine de prélèvements d’une heure, soit un point tous les 700 mètres.

 

L’objectif : caractériser de manière fine l’environnement sonore des riverains et donner aux autorités en charge du trafic et les collectivités territoriales désireuses de diminuer l’impact environnemental du boulevard périphérique des éléments de compréhension qui permettent de répondre aux questions suivantes :

-          Comment varie le bruit en fonction des heures de la journée ou des types de jour (jour ouvrable, samedi, dimanche, période de vacances scolaires) ? Quelles sont les périodes les plus bruyantes ou a contrario les périodes les plus calmes ?

-          Comment varie le bruit en fonction des conditions de circulation (débit, vitesse, saturation, composition du trafic…) et de la conformation des lieux (boulevard périphérique en remblai ou en tranchée par rapport aux habitations, présence de protections acoustiques, distance entre le boulevard périphérique et les premières habitations, présence de contre-allées…) ? Quelles sont les conditions de trafic les plus pénalisantes en terme de bruit ? Quelles sont les relations entre bruit et pollution atmosphérique ?

-          Quelle est la contribution apportée dans le bruit ambiant par les événements intempestifs (sirènes, avertisseurs sonores, passages de véhicules 2 roues motorisés particulièrement bruyants, freinage de poids lourds…) par rapport au bruit plus continu et permanent de la circulation sur le boulevard périphérique ? Quelles sont les contributions respectives des différentes sources sonores en présence ?


Une des préconisations est la limitation de la vitesse à 50km/h la nuit : une proposition qui contribuerait à l'amélioration de la qualité de l'air ! Nous attendons avec impatience les réactions des "autorités en charge du trafic et les collectivités territoriales désireuses de diminuer l’impact environnemental du boulevard périphérique".

 

Pour lire le communiqué de presse complet  et les réponses à ces questions : cliquez ici

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bidouille 20/01/2010 23:10


EDIT : ah oui 50 km/h max ce serait la nuit. M'enfin, autant fixer cette limite le jour aussi, comme ça tout le monde prend l'habitude.


Bidouille 20/01/2010 23:08


De plus, ce serait tout à fait possible car d'après ce site, la vitesse moyenne sur le périph' est de 43 km/h. http://www.perifeerique.com/fr/chiffres.php

Je me demande même si ça n'améliorerait pas la fluidité... ! (ce qui n'est pas le but principal de cette mesure).


ETP 21/01/2010 20:52


Tout à fait d'accord Bidouille, et RESPIRE LE PERIPH' ! a mis dans les moyens de réduire la pollution une limitation de 50km à tout heure ! Voir ici

Cordialement;


Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !