Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 11:13

Bertrand Delanoë a annoncé le 14 avril 2010 son plan pour rendre aux piétons les berges de la Seine . Mais, dans deux ans, seules celles de la rive gauche seront totalement fermées aux voitures.

 

(Rêvons un peu ....

Une baignade à Asnières
 
Georges Seurat, 1884
huile sur toile
201 × 300 cm
National Gallery (Londres)

 

Georges Seurat 004.jpg

 

Respire le périph'! y reviendra, les exemples de Lyon et Bordaux sont très intéresants... plus de verdure, de convivialité et mois de pollution. )

 

Marie-Anne Gairaud | 15.04.2010, 07h00, Voir l'article original ici.

Concocté en catimini depuis plusieurs mois, le plan de reconquête des voies sur berges a été présenté hier matin par le maire de . « Il ne s’agit pas d’interdire les quais aux voitures mais de rendre la Seine aux Parisiens », résume .

Les voitures interdites rive gauche. Entre le pont Royal et le pont de l’Alma, les voitures n’auront plus droit de cité.

Ces 4,5 ha seront piétonnisés. « On a voulu de la nature avec des espaces verts, du sport avec des terrains de volley, basket, de la balade...  », énumère le maire. « Mais j’ai aussi pensé événements. Ces gradins qui descendent depuis le parvis d’Orsay avec une scène flottante sur la Seine, c’est quand-même assez magique! » savoure Delanoë, qui précise néanmoins que « tout reste ouvert ».

La vitesse cassée sur la rive droite. Trois sites ont été choisis (infographie ci-dessous) ici. Pas question d’y interdire les voitures, n’y même de réduire le nombre de files de circulation. « Il y aura quand même un changement : entre une autoroute urbaine et le boulevard urbain que nous proposons, c’est le jour et la nuit! » clame le maire. Des feux tricolores et des trottoirs élargis casseront la vitesse de circulation et des barges d’animation et des cafés donneront une dimension « détente » au site.

La circulation étudiée à la loupe. Pas question de fâcher le préfet de police sans lequel la Ville ne peut pas réaliser son projet. Le maire de a longuement insisté sur son souci de ne pas paralyser la capitale. Les temps de parcours après réaménagement ont été calculés. Rive droite, le temps de trajet aux heures de pointe passerait de trente et une à trente-sept minutes, avec report de trafic de 300 voitures en plus par heure sur le périphérique. Rive gauche, entre Austerlitz et Bir Hakeim, le temps de parcours serait rallongé de six minutes.

Coup d’envoi en 2012. « Certaines choses pourraient être réalisées pour l’été 2011, mais ça ne doit pas se faire dans la précipitation », juge Bertrand Delanoë. Pour la rive gauche, le maire estime que les travaux peuvent être engagés « relativement rapidement ». « Rive droite, c’est plus compliqué », admet l’élu. L’été 2012 est la date limite fixée par le maire de Paris. Travaux obligent, Paris-Plages pourraît être compromis dès l’an prochain…

La concertation des Parisiens limitée… au Web. La Ville va se contenter du service minimum en ouvrant un forum sur son site Internet. Le maire a, en revanche, promis une concertation avec les maires d’arrondissement concernés et un débat au Conseil de Paris avant l’été.

Le Parisien

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maurice 21/04/2010 20:00




Pas QUE sur le périf !


Dans les artères de Paris, cela ne va pas être triste non plus.


Mais il (Delanoë) s'en moque complètement, car il l'avait dit lors de la campagne de la 1re mandature : faire de Paris un enfer pour les automobilistes !


Il continue son petit bonhomme de chemin dans ses idées à la noix.


 






Adrien 21/04/2010 12:09



"report de trafic de 300 voitures en plus par heure sur le périphérique"


Bonne nouvelle pour les parisiens...moins bonne pour les habitants en bordure de périph...



Elodie TEXIER 22/04/2010 19:22



Bonjour Adrien,


effectivement je n'avais pas mis en valeur ce point, repris aussi par le commentateur suivant.


300 véhicules x 24 heures  = 7 200 voitures supplémentaires par jour sur le périph' ... à comparer au traffic actuel, soit 1,3 million de véhicules... Loin de moi l'idée
d'atténuer les impacts de cette désicion pour les riverains du périph' !, je pense qu'on peut me croire sur parole sur ce point :), il est certain que je continuerai à défendre que nous devons
être moins pollués !!


Je suis néanmoins persuadée qu'une suppression des voies sur berges dimunuera la pollution localement mais aussi globalement , car cela aura des effets "décourageants". Reste à savoir comment
limiter les impacts sur la santé des personnes vivant près de ces axes de contournement : des réponses sont sur notre blog ....


 


 


 



Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !