2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 18:38

le2marsCarte.png

 

Voici la carte du jour, une pollution importante 8/10 due aux particules fines. Avez vous entendu cette infomation ? Moi non, c'est en allant régulièremnt sur Airparif que je peux cvoir cette carte et mesurer ce que je respire... : je trouve cela anormal et scandaleux. Car :

1 - Nous ne sommes pas mis au courant de la situation, qui peut être grave pour certains d'entre nous, en particulier les asmathiques, les insuffiants respiratoires et les personnes cardiaques.

2- Ne le sachant pas nous ne pouvons pas prendre les mesures qui s'imposent et recommandées par l'Etat lui même : ne pas faire de sport, ne pas laisser les enfants s'encrasser les poumons dehors...

3- Et le plus grave, RIEN N'EST FAIT pour diminuer cette pollution. La vente de véhicules diesel continue, les limitations de vitesses ne sont pas suffisantes (si elles sont apliquées !)

 

Une étude vient de sortir, une étude européenne qui a été menée par des scientifiques dans 25 villes (voir Le Monde daté jeudi 3 mars à lire dans la zone Abonnés du Monde.fr). Une journaliste, Gaëlle Dupont, l'explique dans un autre article :

"Elle a été coordonnée par l'Institut national de veille sanitaire français. Le travail des scientifiques a consisté à calculer les gains potentiels d'espérance de vie dans la population âgée de plus de 30 ans si la pollution par les particules fines était réduite au seuil préconisé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pour cela, ils ont mesuré la pollution dans les villes, et interprété ces données en utilisant les études scientifiques qui montrent l'impact de la pollution sur la santé. Ils aboutissent à des pertes d'espérance de vie liées à la pollution. Près de deux ans d'espérance de vie sont perdus en moyenne à Bucarest, près de six mois à Paris.

Dans les villes les mieux placées, on trouve Londres, où la population perd "seulement" 2,5 mois d'espérance de vie, et Stockholm, où la pollution est sous le seuil de l'OMS, où donc la population ne perd pas d'espérance de vie.

Personne n'est épargné. L'automobiliste, bien qu'il soit dans sa voiture, n'est pas protégé de la pollution extérieure, et de plus, il est soumis à la pollution intérieure, due aux particules émises dans l'habitacle lui-même. Le cycliste est sans doute tout de même le plus vulnérable, puisqu'il produit un effort physique qui le conduit à inhaler davantage d'air.

Jusqu'à présent, (les limitations de vitesse) n'ont pas démontré leur efficacité. Elles peuvent limiter ponctuellement les crises d'asthme et les hospitalisations chez les sujets sensibles, mais à long terme, elles ne changent rien. Les niveaux de pollution restent élevés, sauf sur quelques molécules liées à l'industrie, comme le dioxyde de soufre."

 

Alors quand est ce qu'on bouge !?

 

Au fait, demain, c'est pareil ...

2mars2011.png

 

Partager cet article

commentaires

Miss "Paris change" 02/03/2011



Oui je trouve ça scandaleux aussi.


Pour ma part, c'est mon nez qui m'avertit...


Ensuite je vais vérifier sur Airparif et quelle coïncidence alerte aux particules.


Pas de vraie information, pas de vraie mesure pour limiter cela.


On nous laisse nous empoisonner comme si de rien n'était.


C'est devenu comme la "météo".



Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog