Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 16:47

 

Capture d'écran du site d'AIRPARIF le 31 janvier à 16h45 :

 

pollution.jpg

 

Pour completer un article de nos amis belges (!) car il sont également concernés.

 

Le taux d’alerte est atteint : place au plan smog

31.01.11 - 15:50

Les particules fines sont parmi nous et les conditions météo actuelles ont des répercussions directes sur la pollution de l'air. Les autorités ont donc mis en place le plan "Smog", qui invite les automobilistes à lever le pied. Mode d'emploi.

Le taux d'alerte de 70 microgrammes des polluants dangereux pour la santé que sont les particules fines est atteint, et la situation ne devrait pas s'améliorer avant deux jours.  Voilà pourquoi CELINE, la cellule interrégionale pour l'environnement vient d'activer le niveau 1 du plan smog. Cette alerte est due en partie aux conditions météo actuelles. Olivier Brasseur de la cellule interrégionale pour l'environnement explique comment ils établissent ce constat : "on fait une analyse météorologique assez détaillée pour savoir si les conditions sont vraiment défavorables à la dispersion des polluants ou pas. On sait par ailleurs que ces conditions se produisent le plus souvent quand la vitesse du vent est faible, empêchant donc la dispersion des polluants,  et d'autre part lorsqu'on assiste à une inversion thermique. Il s'agit d'une couche d'air chaud qui s'installe au-dessus de l'air froid et qui agit comme un couvercle empêchant les polluants de se disperser ».

Les limitations de vitesse

La seule solution pour diminuer le nombre de particules est de limiter la circulation et la vitesse automobile : interdiction de dépasser les 90 km/h sur routes et autoroutes,  et 50 km/h en ville.

"Un certain nombre d'axes a été défini, en fonction de leur densité ou pour d'autres raisons liées à la situation. Chacun sait donc ce qu'il a à faire : les limitations de vitesses adaptées doivent être respectées et la police peut ainsi réaliser les contrôles nécessaires", ajoute Olivier Brasseur.

Il est même conseillé aux automobilistes de laisser leur voiture chez eux et de prendre les transports en commun. Pour ce faire, les bus des TEC seront gratuits ce mardi.

Il y a danger pour la santé 

Ces particules extrêmement fines pénètrent très profondément dans les poumons et sont dangereuses pour la santé. Les personnes qui souffrent de maladies respiratoires ou cardiaques sont les plus vulnérables. On conseille aux personnes âgées, aux personnes asthmatiques ou encore aux  jeunes enfants, de rester à l'intérieur durant l'alerte.  

En quoi le plan smog est-il efficace ?

"Ces mesures n'ont évidemment pas le pouvoir de réduire drastiquement toutes les concentrations", précise Olivier Brasseur, "mais elles contribuent à améliorer la qualité de l'air et notamment dans les zones où il y a beaucoup de passage de véhicules.  A partir du moment où on peut réduire les émissions de ces véhicules, ce ne peut être que bénéfique pour la santé des gens qui se trouvent à proximité des voies concernées".

I.L. avec Pascale Bollekens et Benjamin Carlier

Partager cet article

Repost 0

commentaires

adrien 31/01/2011 22:05



pas de limitation particulière sur le périphérique ?



Miss "Paris change" 31/01/2011 18:02



Voilà pourquoi j'ai du mal à respirer depuis hier !


Quand il y a alerte à la pollution, on devrait en entendre parler à la TV, radio, sur le web, on devrait avoir les gendarmes sur les routes pour faire baisser les vitesses, du stationnement
gratuit, des communiqués relayés sur les sites de transport...


Depuis des années, les alertes pollution passent et on n'en entend presque pas parler... !!!


Tiens, une alerte pollution, comme une alerte "Va y avoir de la pluie !"


 



Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !