Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 17:15

Article original ici , créé le 11.08.10

 

La mairie de Paris subventionne les achats de vélo à assistance électrique...


Fini de suer dans les côtes sur des Vélib’ de 22kg. Pour inciter les Parisiens à adopter le deux-roues en ville, la mairie de Paris lance ce mercredi une campagne d’affichage destinée à informer sur les subventions accordées pour l’achat de vélos électriques. 25% du prix d’achat du vélo à assistance électrique est remboursé, dans la limite de 400 euros.

Une batterie pour moins d’efforts

Les vélos à assistance électrique fonctionnent simplement avec une batterie placée sur le porte-bagages ou sur le côté du vélo, qui alimente un moteur. La batterie peut être rechargée à la maison, sur une prise électrique classique. Il faut trois à quatre heures en moyenne pour une recharge complète, qui permet de parcourir de 25 à 40km.

L’assistance électrique se met en marche automatiquement, permettant de rouler plus vite qu’un vélo normal, sans efforts. En montée, le vélo électrique roule presque comme sur du plat. Malgré leur vitesse, les vélos à assistance électrique peuvent emprunter les pistes cyclables.

Déjà 1.000 subventions accordées

La subvention accordée par la mairie de Paris concerne uniquement les particuliers parisiens (dans la limite d’un vélo par personne), ainsi que les artisans et commerçants qui pourront ainsi équiper leur personnel: jusqu’à dix deux-roues électriques pourront être subventionnés. Les cyclomoteurs électriques sont également concernés par la subvention de la mairie.

Selon la mairie de Paris, plus de 1.000 subventions ont été accordées depuis le lancement du dispositif en novembre 2009. Pour 20% des Parisiens qui se sont équipés, le vélo électrique va remplacer une voiture ou un deux-roues à essence.

Un marché en croissance

Les ventes de vélo à assistance électrique restent encore très modestes en France, même si elles sont en croissance: 15.400 vélos vendus en 2008 contre 6.000 en 2006. Le bouche-à-oreille semble bien fonctionner entre les usagers de vélos électriques, et les revendeurs sont confiants dans l’avenir de ce moyen de transport. En moyenne, un vélo électrique coûte 1.200 euros, les prix pouvant aller de 300 à 3.000 euros.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !