Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 12:14

 

velo

Par Clara Bamberger, publié le 26/05/2010 , article original de l'Express ici

Ce mercredi (le 26/05/2010), la mairie de Paris a présenté son plan de développement de la bicyclette. Objectif: doubler la pratique cyclable dans la capitale d'ici à 2020.

 

 

"Un coup d'accélérateur pour le vélo."

C'est le nouveau slogan de Bertrand Delanoë. Le maire (PS) de Paris a un objectif simple - sur le papier: doubler la pratique du vélo au sein de la capitale d'ici à 2020. Le schéma d'orientation stratégique 2010/2020 pour le développement de la bicyclette, qu'il a présenté ce matin en compagnie de son adjointe aux transports, Annick Lepetit (PS), détaille le plan d'action qui va être instauré par la municipalité.

Première ambition: prolonger, d'ici à juillet 2010, le réseau parisien de plus de 30%. Pour ce faire, la mairie compte mettre en place des doubles sens cyclables dans toutes les zones 30. Le principe? Dans les rues en sens unique pour les voitures, les vélos, eux, pourront circuler dans les deux sens.

 

Etendre le réseau cyclable pour encourager l'usage du vélo

Pour Annick Lepetit, "les voitures s'adapteront automatiquement à la présence des 2-roues, d'autant que les panneaux comme les logos peints au sol rappelleront la présence des cyclistes". A terme, soixante-cinq quartiers cyclables sont censés "gagner en convivialité" et renforcer "le vélo comme art de vivre la ville", veut croire Bertrand Delanoë.

Quid de la sécurité? Annick Lepetit estime que "les premières expérimentations n'ont pas fait émerger de problème particulier. Les réticences peuvent venir de ceux qui pensent intuitivement, presque de façon épidermique, que le double sens est dangereux. Mais je rappelle que la limitation pour les voitures est fixée à 30 km/h". Et le maire de renchérir: "Plus il y aura de vélos en ville, plus la circulation sera pacifiée."

Pour atteindre les 700km d'aménagements cyclables dans Paris en 2014, ce dernier souhaite également instaurer deux grandes liaisons nord-sud - du canal Saint-Denis à l'Aqueduc de la Vanne - et est-ouest - du bois de Vincennes au bois de Boulogne.

Dix nouvelles portes (Bagnolet, Ivry, Charenton, Issy...) seront également aménagées pour les cyclistes afin d'encourager l'usage du vélo à l'échelle métropolitaine. Par ailleurs, afin de limiter les vols et d'être en capacité de garer son vélo au plus près de son lieu de destination, la mairie de Paris s'engage à créer 1000 places de stationnement par an sur la voirie. "Même si ce ne sera pas simple", prévient Bertrand Delanoë.

 

Le plan vélo n'a pas que des adeptes

Ces "belles déclarations d'intention" ne convainquent pas Philippe Goujon, le maire (UMP) du XVe arrondissement. "Ce plan manque d'ambition et n'est qu'une compilation de toutes les promesses qu'a faites Delanoë depuis son premier mandat, juge l'élu UMP. Tant mieux s'il se décide enfin à les mettre en œuvre. Mais mon inquiétude est que tous les coûts ne retombent sur les arrondissements, alors que nos moyens sont très limités."

Son collègue Bernard Debré, député de Paris, fait également part de ses craintes: "Autoriser les vélos à aller à contre-sens, même dans des rues à 30 km/h, c'est extrêmement dangereux. Cela me hérisse en tant que médecin. Il y a eu des drames. Avant de lancer des mesures aussi démagogiques, j'invite M. Delanoë à se rendre aux urgences." Pas de doute: au Conseil de Paris, les 7 et 8 juin prochains, le débat sur les propositions du maire sera vif.

 

Par Clara Bamberger, publié le 26/05/2010 , article original de l'Express ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !