Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 13:18
Pour l'ASEF(1), la qualité de l'air extérieur est une véritable question de santé publique. De façon concertée et concrète, il est important de faire en sorte de minimiser l'impact de ces pollutions sur la santé.

Afin de diminuer ces pollutions présentes dans l'air que nous respirons, l'ASEF propose la mise en place de plusieurs mesures.

- Diminuer l'utilisation de la voiture en développant les réseaux de transports en commun. En effet, réduire le nombre de voitures sur les routes permettraient de réduire significativement la pollution de l'air.

- Réduire pour tout l'été la vitesse à 110 km/h dans les départements touchés par les pics d'ozone

- Eviter de construire des écoles autour des axes routiers et des bouches de parking afin de protéger les populations les plus sensibles.

- Eviter de construire des immeubles ou des maisons au bord des autoroutes ndice qualité de l’air peu pertinent

- Réduire les émissions polluantes des industriels quelques jours avant les pics de chaleur (pollution à l'ozone)

- Développer la modélisation atmosphérique des villes afin de mieux comprendre les polluants et ainsi avoir un véritable outil de décision

- Intégrer la notion d'impact sanitaire dans les Plans Locaux d'Urbanisation et les Plans de Déplacement Urbain

Pics de pollution à l'ozone: mettre en place un plan sanitaire

Selon une récente étude américaine, une élévation de la teneur en ozone est significativement associée à un risque accru de décès par maladie pulmonaire. Les conséquences de ce type de pollution ne sont donc pas à prendre à la légère.

Ainsi après cet été où les niveaux d'alerte à l'ozone se sont multipliés en région PACA, les médecins de l'ASEF ont décidé d'appeler à la mise en place d'un plan sanitaire par rapport à l'ozone pour éviter de voir le nombre de décès prématurés et d'hospitalisations augmenter de façon exponentielle. Plus les pics de pollution seront nombreux, plus les dégâts sanitaires seront importants. Or, tous les étés il fera chaud et le réchauffement climatique n'annonce pas d'amélioration sur ce point. Nous demandons donc qu'un véritable travail en amont soit effectué : réduction des émissions de polluants bien avant le pic, organisation des médecins, des hôpitaux, des centres accueillant les personnes les plus vulnérables, etc.

A leurs yeux pour protéger la santé de tous, on ne doit pas se contenter de réduire les pics de pollution de façon ponctuelle avec des mesures plus spectaculaires qu'efficaces. Il est indispensable de réduire l'exposition à long terme.


Article consultable ici

ASEF : Née en 2008 à l'occasion d'une étude sur la pollution des fleuves aux PCB aux côtés du WWF, l’Association Environnement Santé France s’est affirmée en 2009 en réalisant une étude nationale sur la qualité de l'air intérieur des crèches et en participant aux tables rondes du Grenelle des Ondes.
En tant que médecins, ses membres considèrent qu’il est de leur devoir d’informer et de demander la mise en place de politiques de prévention. Dans cette démarche, l’ASEF appelle à agir pour faire entrer la société dans la voie de la santé durable et amener les populations à ne plus être spectatrices de leur santé, mais actrices de celle-ci.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !