Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 17:26

Heures de pointe le matin dans la 4ème plus grande ville dans les Pays-Bas. Les rues se ressemblent quand 33 % de TOUS les voyages sont faits en vélo !

 

 

 

C'est un mercredi matin ordinaire en avril 2010 à 8h30, 8 minutes compressées en 2, donc tout est 4 fois plus rapide qu'en réalité. Le son est original. C'est un des carrefours les plus animées dans Utrecht, ville comptant 300 000 habitants. Pas moins de 18 000 bicyclettes et 2 500 bus passent ici chaque jour, parce que le trafic motorisé privé est ici limité. Ces cyclistes traversent une voie le couloir de bus (aussi utilisé par des taxis et des véhicules municipaux), deux voies ferrées légères et ensuite une rue en sens unique qui peut être utilisée par des véhicules privés.

Derrière la caméra on voit un chemin de fer (vous pouvez entendre les sons grinçants du passage de trains) ; la gare de chemin de fer principale est très de près aussi. Un certain nombre de vélos de location sont disponible à la gare et beaucoup de cyclistes se seront procurés le train pour terminer leur trajet domicile/travail.

 

Pour ceux qui désapprouvent l'absence totale de casques de vélo dans cette vidéo, considèrez ces découvertes d'une étude américaine : "Faire du vélo dans les Pays-Bas est beaucoup plus sûr qu'aux USA. Les Pays-Bas ont le taux de blessure le plus bas aussi bien que le taux d'accident mortel le plus bas, tandis que les USA ont le taux de blessure le plus haut ainsi que le taux d'accident mortel le plus haut. En effet, le taux de blessure pour les USA est environ 30 fois supérieur à celui des Pays-Bas.

De : Pucher, John et Buehler, Ralph (2008) ' Rendre le cyclisme irrésistible : Leçons des Pays-Bas, le Danemark et l'Allemagne '.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez Nous En Cliquant Ici

  • : Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • Le blog des franciliens qui respirent le périph'
  • : Pollutions, bruit : le périphérique n'est pas qu'une voie de circulation : des milliers de personnes vivent près de lui !
  • Contact

BIENVENUE

100 000 personnes habitent et vivent à proximité du périphérique parisien. 1,3 million de véhicules circulent chaque jour sur le périph'  émettant des polluants atmosphériques néfastes à la santé jusqu'à 400m aux alentours. La pollution est 3 fois supérieure à la moyenne à moins de 150m. Des solutions existent pour diminuer la pollution : file réservée pour le covoiturage, interdiction d'accès aux véhicules les plus polluants, végétalisation, limitation de vitesse...

LOGORLP

- vous informe sur la qualité de l'air, les effets de la pollution sur la santé, les moyens de la réduire... à partir de sources sérieuses.  

- mobilise les citoyens : via la pétition Respire le périph', visites de quartier, rencontres thématiques ...

- interpelle élus et responsables : courriers, lettres ouvertes... 

- est une association Loi 1901, de franciliens, vivant ou non à proximité du périphérique et concernées par cette situation. Nos statuts sont consultables .
IMG_0796-copie-1.JPG

 

 

Vous voulez nous rejoindre :

Téléchargez le bulletin d'adhésion ici.
Vous voulez  faire des propositions : 

Contactez nous !


William, Christelle, Alain, Thomas, Elodie 

mais aussi Elvina, Romuald, Gérard, Alain, Adrien ...  

Recherche

Savoir et Agir

Chacun a le droit de vivre dans un environnement respectueux de la santé - Constitution française

La qualité de l'air en Ile-de-France en un clic !

Signez la pétition  en cliquant ici

Pourquoi ce blog ?

- parce que le périphérique est une source importante de polluants atmosphériques néfastes à notre santé
- parce que nous sommes nombreux à vivre et à grandir près du périph : pas moins de 20 crèches, 11 écoles maternelles,  23 écoles élémentaires, 11 collèges, 13 lycées, 2 hopitaux, 27 stades et de nombreux logements, notamment HLM, sont situés entre les boulevards des maréchaux et le périph'
- parce que rien n'est définitif et que les choses peuvent changer si nous nous mobilisons !